Method

A process in 2 phases

  • Phase 1: Diagnosis

It is a question of carrying out a diagnosis of the maintenance and reliability of the company in order to take a picture at a given moment.

The objective of this diagnosis is to highlight the strong points and also the points requiring improvement.

And it is in the field, in contact with all the company’s employees that all the information necessary for this diagnosis is collected, from those with “hands in the grease” to the management. The involvement of everyone at all levels is important in order to obtain the most objective picture possible of Maintenance and Reliability in the company.

A report could come to close and illustrate this diagnosis by presenting the information found. This report would highlight the list of improvements to be made in the form of a proposed action plan for the implementation of each one.

  • Phase 2: Implementation

The starting point would be to accompany in the prioritisation of improvements. Subsequently, a schedule could be defined and would allow the implementation of the selected improvements to be budgeted for.

The role of Maintenance and Reliability Expert is to accompany the teams in the implementation of these improvements by providing them with the necessary support.

The keys to success

2 keys are essential for the success of such an approach. These keys must be applied even before the diagnosis begins and throughout the project:

  • Good communication between management and teams so that the objectives of the diagnosis and the improvements that will be made are clear
  • Involvement and buy-in at all levels of the organisation

By following a structured method based on interdependence, it is possible, even through small improvements, to consistently optimise Maintenance and Reliability, and therefore the overall operation of the company.

 

 

Un processus en 2 phases

  • Phase 1 : Le diagnostic

Il s’agit de réaliser un diagnostic de la maintenance et de la fiabilité de l’entreprise afin de prendre une photo à un instant T.

L’objectif de ce diagnostic est de mettre en évidence les points forts et également les points nécessitant des améliorations.

Et c’est sur le terrain, au contact de l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, que toutes les informations nécessaires à ce diagnostic sont collectées en partant de ceux qui ont les “mains dans la graisse” jusqu’à la direction. L’implication de chacun à tous les niveaux est importante pour permettre d’obtenir une image des plus objectives possible de la maintenance et de la fiabilité dans l’entreprise.

Un rapport pourrait venir clôturer et illustrer ce diagnostic en présentant les informations trouvées. Ce rapport mettrait en évidence la liste des améliorations à apporter sous la forme d’une proposition de plan d’action pour la mise en place de chacune.

  • Phase 2 : L’implémentation

Le point de départ consisterait à accompagner dans la priorisation des améliorations. Par la suite, un planning pourrait être défini et permettrait de budgéter l’implémentation des améliorations retenues.

Le rôle de l’expert maintenance et fiabilité consiste à accompagner les équipes dans la mise en place de ces améliorations en leur apportant le support nécessaire.

Les clés de la réussite

2 clés sont indispensables pour permettre la réussite d’une telle démarche. Ces clés doivent s‘appliquer avant même que le diagnostic commence et tout au long du projet :

  • Une bonne communication entre la direction et les équipes afin que les objectifs du diagnostic et des améliorations qui seront apportées soient clairs
  • Une implication et une adhésion à tous les niveaux de l’organisation

En suivant une méthode structurée et basée sur l’interdépendance, il est possible, même à travers de petites améliorations, d’optimiser de façon cohérente la maintenance et la fiabilité, et par conséquent le fonctionnement de l’entreprise.